prêt relais risques

Le prêt relais : une chance qui peut cacher des pièges

prêt relais risques

Lorsqu’un ménage décide de revendre sa résidence principale et d’en racheter une autre, il est fréquent qu’il utilise un prêt relais. Celui-ci lui permet d’acheter immédiatement sans avoir perçu le produit de la vente de son habitation.

Quels sont les risques du prêt relais ? Pris au piège d’un retard de la vente, est-il possible de s’en échapper ?

Fonctionnement du prêt relais

En fait, un prêt relais est un prêt à court terme consenti à hauteur de 60% de la valeur expertisée du bien à vendre. Et le foyer emprunteur a deux ans pour rembourser le capital à la banque, au plus tard à terme. Le fonctionnement est donc simple.

Il faut même reconnaître que le prêt relais est une chance pour la plupart des ménages. De fait, il n’est pas évident de faire coïncider le même jour l’acte de vente et l’acte d’achat!

Dans son principe, le prêt-relais résout donc le financement de l’opération, il « fait la soudure », temporisant chaque opération. Le ménage se dispense d’un logement temporaire ou d’un garde-meuble. Cette solution de prêt a donc un côté pratique évident. Il accélère l’achat et fluidifie le marché immobilier.

Dans un marché grippé le prêt relais peut être risqué

Mais aujourd’hui le marché immobilier est grippé. La situation se résume à une chute des prix de l’immobilier, un rallongement des délais, un durcissement bancaire. Quant au détenteur actuel d’un prêt relais, il doit ,le plus souvent, baisser son prix de vente pour rembourser le crédit dans les temps. Comment sortir du piège qui semble inéluctable en cette période ?

Sortir d’un prêt relais

Ce ménage peut demander une prorogation sans pénalités de son prêt-relais (loi du 28 mars 2009). Sinon, il peut négocier la transformation d’un prêt relais en un prêt moyen terme. Dans tous les cas le surcoût financier est lourd. D’autres solutions (médiation, juge) existent, à condition d’anticiper.

En attendant une sortie de tunnel, ce ménage ne peut pas louer son bien qui doit rester disponible à la vente. Et il devra encore veiller aux plus-values ! Finalement, le prêt-relais reste un outil financier intéressant à condition d’avoir un pilote averti.

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web