L’imposition sur la plus value immobilière : le point sur la réforme

Le nouveau gouvernement travaillait depuis quelques temps à une réforme sur la plus value immobilière. L’objectif était d’alléger la fiscalité sur la vente des biens immobiliers en modifiant la décote pour durée de détention. La décote envisagée avoisinait les 20 %.
Voici un petit rappel sur l’impôt plus value et les décotes pour durée de détention. A noter que cela ne concerne pas votre résidence principale.

imposition plus value
Imposition sur les plus values

L’impôt plus value : présentation

Un propriétaire qui vend un bien immobilier et qui réalise une plus value lors de cette vente doit s’acquitter d’un impôt forfaitaire. Une plus-value est une augmentation de valeur entre le moment où l’on achète un bien et le moment où il est revendu.

impot plus value
Impôt sur les plus values

L’imposition sir la plus value représente 19 %, taxe à laquelle il ne faut pas oublier d’ajouter les prélèvements sociaux soit 15,5 %. Soit un taux d’imposition de 34,5 %.

Plus value : l’abattement pour durée de détention

Pour diminuer son taux d’imposition lorsque l’on revend un bien immobilier, il est impératif de profiter de l’abattement pour durée de détention. A condition de pouvoir patienter 30 ans pour obtenir l’exonération en totalité.

      L’abattement pour durée de détention d’un bien immobilier, qui devait être réformé en faveur des vendeurs, n’a finalement pas changé. Un propriétaire doit patienter 30 ans pour bénéficier de l’abattement maximum.

A noter : désormais, une plus value supérieure à 50.000 € sera taxée. Pas de quoi pousser les propriétaires à vendre leur bien…un ainsi fluidifier un marché sclérosé !

    L’abattement pour durée de détention sur les terrains à bâtir, qui devait également subir une réforme, n’a finalement bénéficié d’aucun allègement fiscal. L’imposition reste à 19 % avec une durée de détention fixée à 30 ans pour obtenir une exonération maximale. Le gouvernement travaille sur une réforme importante dans les années à venir.

Autres pistes pour diminuer le montant de l’impôt plus value

plus value
Faire une plus value
  • Intégrer au prix d’achat du bien le montant des travaux de rénovation que vous avez pu entreprendre. Cette revalorisation peut atteindre 15 % au bout de cinq années de détention sans avoir à fournir de factures.

 

  • Si les travaux entrepris dépassent ces 15 % de revalorisation il vous faudra alors fournir des factures afin de prouver que le bien immobilier a réellement été embelli. Cela comprend des travaux de construction et reconstruction, agrandissement et amélioration de l’habitat (monte-escalier électrique ou ascenseur, chauffage central, climatisation, isolation).

Images : franceinfo.fr / spqr7.wordpress.com / partenaire-europeen.fr

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web