Les coopératives d’habitant, un frein aux inégalités sociales

cooperatives d'habitant
les atouts des coopératives d’habitant

La crise de l’immobilier n’a pas eu lieu – ou pas vraiment. Pour beaucoup de candidats à la propriété, les prix restent trop élevés pour espérer voir un jour leur rêve se concrétiser. C’est pour cette raison que les coopératives d’habitant ont fleuri un peu partout en France ces dernières années, avec la bénédiction des instances politiques.

L’union fait la force

Si les coopératives d’habitant sont montées, c’est en premier lieu pour des questions de budget. Elles permettent d’éviter les frais générés par les intermédiaires et les promoteurs. Être nombreux est également un bon moyen pour négocier les prix des terrains, de la construction et des matériaux.

Des projets cousus main

L’un des gros avantages pour les membres de ces coopératives, les coopérateurs,  est qu’ils vont pouvoir définir leur projet immobilier en fonction de leurs besoins et de leur budget. Les habitations ne seront pas forcément identiques en surface, ni même en finition. Dans la majorité des cas, il s’agit simplement de construire ensemble pour réduire les coûts. Certains projets cependant, répondent à une certaine philosophie avec la création d’espaces de vie commune : crèche, laverie, jardins partagés…

Le rôle des pouvoirs publics

senat_salle-des-seances
La salle des séances du Sénat

Pour les instances politiques, ces nouveaux regroupements sont une partie importante de l’économie solidaire et sociale, puisque selon le rapport du Sénat rendu en juillet dernier (« Rapport d´information fait au nom de la commission des affaires économiques par le groupe de travail sur l’économie sociale et solidaire – Développer la coopération dans le domaine de l’habitat »), ils jouent un rôle de « réparation sociale » à l’heure où la précarité, le chômage et la pauvreté se sont accrus. Il s’est d’ailleurs prononcé en faveur d’un statut juridique spécifique pour ces coopératives. Quant aux collectivités locales, il n’est pas rare de voir des mairies appliquer des tarifs préférentiels pour les terrains ou accorder des aides.

Où trouver ces coopératives ?

Le meilleur moyen pour connaître la coopérative d’habitants la plus proche de son domicile est de se rendre sur le site de l’association Habicoop. On y trouve la liste des projets en cours par région. Le site fournit également de nombreuses informations, conseils pratiques et contacts utiles pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la construction en regroupement. Même chose pour Habitat.coop, le site dédié de la Fédération nationale des sociétés coopératives d’Hlm (FNSCHLM).  Il existe d’autres sources de renseignement comme les services logement des mairies ou des conseils généraux. Ces derniers peuvent aiguiller les personnes intéressées vers les associations locales.

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web