savoir vendre sa maison

Nos conseils pour conclure une vente immobilière

Mettre un panneau dans son jardin ou à la fenêtre, contacter une très bonne agence immobilière afin qu’elle nous dégote des acheteurs potentiels, c’est une chose. Encore faut-il respecter deux ou trois autres règles afin de mettre toutes les chances de son côté pour vendre son bien.

Diagnostics

Le vendeur est dans l’obligation de fournir à l’acheteur, lors de la signature de la promesse de vente, un ensemble de résultats de diagnostics conformes aux normes. De ce fait, sous peine de voir l’acheteur se désister en raison de la non présentation de ces documents, effectuez tous les diagnostics nécessaires avant de faire visiter votre bien. Il est impératif que vous soyez capable d’expliquer les différents points du diagnostic et d’estimer le coût, devis à l’appui, des éventuels travaux de mise aux normes. En tant que vendeur vous vous devez de connaitre parfaitement votre bien et d’être en mesure de rassurer le futur acquéreur.

Travaux

Une tapisserie décollée, un carrelage abîmé dans la salle d’eau, un volet dégondé, une sonnette hors d’état de fonctionner, ces petits détails sont certes minimes mais si on les cumule, ils peuvent nuire à la vente de votre maison. Assurez-vous que tout soit impeccable, d’autant plus que ces réparations sont peu onéreuses pour la plupart, rapides et surtout synonymes de bon entretien, donc de confiance. La plupart de ces menus travaux sont purement cosmétiques, inutile donc de dépenser des fortunes dans des appareils high-tech ou des matériaux nobles.

Tarif

Suivez l’évolution de prix du marché de l’immobilier dans votre commune, effectuez une analyse des biens mis en vente autour de chez vous, quelle surface, jardin ou pas, cave ou non, et à quel prix afin d’avoir une idée du montant que vous devez fixer. Inutile de sur-estimer votre bien : mettez de côté l’affectif et essayez d’être le plus objectif possible. Si vous n’arrivez pas à vous décidez sur un prix, n’hésitez pas à faire appel aux services d’une agence immobilière, qui vous aidera à déterminer le tarif le plus réaliste. Ce type de diagnostic est totalement gratuit et sans engagement. Certaines agences low cost proposent des commissions réduites (à partir de 3%), cette alternative permet de maintenir des prix attractifs dans les zones ou l’offre est supérieure à la demande.

Il est conseillé de faire expertiser le bien par 3 professionnels et de faire la moyenne des 3 estimations. Attention ces derniers ont tendance à gonfler le prix de vente estimé afin de vous attirer, quitte ensuite à présenter des offres 10 à 20% plus basses ou à vous demander de baisser le prix après quelques semaines. En général, les prix annoncéd par les professionnels sont au moins 10 % supérieurs à ceux du marché.

Convivialité

Accueillez vos acheteurs potentiels avec le sourire et ne vous démontez pas ou ne vous vexez pas à la moindre remarque. Si vous êtes bougon ou désagréable, l’acheteur ne donnera pas suite à la visite, même si le bien lui plaît beaucoup. Le contact est primordial et la bonne impression est indispensable dans le bon déroulement d’une vente. Sans sur-jouer la bonhommie, il suffit d’afficher votre bien être familial et votre attachement à votre demeure.

Ménage

Hé oui, vous n’y couperez pas ! Il est cependant inutile de désinfecter et de passer au white spirit tous les objets de votre intérieur, mais il faut que l’acheteur ait une impression de propre, de bien entretenu. Si le lavabo est sale, si les plaques de cuisson sont recouvertes de projections alimentaires, si le balcon est recouvert de déjections de pigeons, vous pouvez être sûr que vous avez dégoûté votre acheteur, et qu’il passe du statut de « potentiel » à « impossible ». Pour les propriétaires d’animaux domestiques il est impératif d’aérer et d’utiliser des désodorisants et autres parfums d’intérieur.

Vous disposez désormais de toutes les clés pour bien réussir votre visite et signer un compromis de vente, à vous de jouer !

Crédits images sxc.hu

2 thoughts on “Nos conseils pour conclure une vente immobilière

  1. Marc 23 mai 2014 at 14 h 57 min

    Tous ces conseils sont excellents pour vendre une maison. Le plus important est notamment le domaine juridique. Il faut rassurer l’acheteur quant à la sécurité juridique qu’il aura s’il achète la maison. Mais il faut aussi faire en sorte à ce que la maison soit le plus présentable possible. Personne n’irait acheter une maison en ruine.

  2. fastimmo 13 juin 2014 at 18 h 38 min

    Bonjour,
    Il est clair que la conclusion d’une vente immobilière n’est pas le fruit du hasard, il faut un certain savoir-faire et un savoir-être pour arriver à convaincre l’autre entité. C’est pourquoi je dirai que la tâche d’une agence est un vrai défi.

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web