labels batiment

Comprendre les labels professionnels

Devant la multiplication des labels dont se targuent les professionnels de la construction, difficile de s’y retrouver. Trop nombreux et surtout trop peu explicités, ils perdent de leur signification et garantissent moins la qualité du service qu’ils ne compliquent le choix d’un professionnel.

Des Labels pour les produits ou pour les personnes

label qualibatIl faut déjà faire une distinction claire entre les labels attestant de la qualité des produits, et ceux qui garantissent les compétences du professionnel. En effet, beaucoup sont séduits par les artisans qui posent des produits labellisés, sans penser que le savoir-faire de la pose n’est peut être pas assuré. Il faut avant tout, penser à choisir un bon professionnel. Certains organismes indépendants délivrent des certificats de qualification et assurent ainsi aux clients le savoir-faire du professionnel. Ces labels garantissent tout particulièrement que l’artisan en question présente les garanties qui s’imposent (assurances civile, professionnelle et décennale).
Les organismes indépendants font tout pour informer régulièrement sur la qualité des artisans, puisqu’ils rendent non seulement visibles les bons professionnels (et forcément, les moins fiables), mais vérifient aussi fréquemment les qualités qui ont justifié le label délivré. Certains artisans perdent donc la qualification, alors qu’ils sont toujours indiqués en tant que référence reconnue. C’est pourquoi il est très important de demander la preuve que le professionnel répond au label de qualité, pour être sûr de son choix.

Une attestation de qualification très limitée

QualisolLes certificats délivrés révèlent une qualification spécifique. Ainsi, un label ne garantit pas forcément que le professionnel possédera les compétences pour un projet particulier. Des marques comme QualiSol, QualiPV (référence au photovoltaïque), QualiBois, Qualit’EnR (pour l’énergie renouvelable) ou QualiPac (pompes à chaleur) permettent aux artisans de justifier leur savoir-faire dans les techniques les plus modernes. Encore une fois donc, le label ne suffit pas à faire d’un professionnel l’acteur adéquat de la réalisation de son projet.

Le particulier doit donc se renseigner précisément sur les labels présentés par le professionnel ou à l’inverse, trouver le label adapté à son projet et le professionnel qui le possède.

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web